Archives

4 appels à projets LIFE – Nature & Biodiversité

Le programme LIFE (sous-programme Nature et Biodiversité) est l’instrument financier de la Commission européenne de soutien aux projets dans le domaine de l’environnement. Il s’adresse à des porteurs de projets publics et privés et vise à :
  • mettre au point, démontrer et promouvoir des techniques, des méthodes et des approches innovantes pour atteindre les objectifs de l’Union en matière d’environnement,
  • contribuer à l’élaboration, à la mise en œuvre, au suivi et au contrôle de l’application de la législation et de la politique de l’Union en matière d’environnement,
  • catalyser le déploiement à grande échelle de solutions techniques ou stratégiques efficaces pour mettre en œuvre la législation et la politique de l’Union Européenne en matière d’environnement.

4 appels à projets sur le sujet de la biodiversité sont ouverts pour cette période avec des budgets par projets pouvant aller de 1 M€ à 13 M€ (cofinancement à 60%) :

  1. Nature & Biodiversité – Projet d’actions standards (SAP) : mise en place d’actions
  2. Projet nature intégré et stratégique (SNAP/SIP) : mise en œuvre de plans et de stratégies internationales, nationales ou régionales
  3. Gouvernance Nature – Projet d’actions standards (SAP) : améliorer la gouvernance à tous les niveaux notamment la participation des citoyen·ne·s.
  4. Nature & Biodiversité – Priorité législative ad hoc : données sur l’avifaune
Les projets LIFE pouvant être conséquents à monter, n’hésitez pas à contacter Corentin Le Bourhis (chef de projet ingénierie à l’Agence) pour plus de détails.

Appel à projets FEDER – Soutien aux Réserves naturelles nationales et régionales

L’appel à projets « Soutien aux Réserves naturelles nationales et régionales » s’inscrit dans l’axe 3.5 « Préserver et reconquérir la biodiversité » du programme FEDER 2021 2027, action 3.5.1 « Soutien aux aires protégées sous protection réglementaire et/ou document de gestion ». L’appel à projets concerne les Réserves naturelles nationales et régionales, régies par les articles L.332 1 à L. 332 27 et R. 332 1 à R. 332 81 du Code de l’environnement.

Le soutien proposé vise à répondre aux besoins de financement des opérations des Réserves naturelles nationales et régionales en termes :

  • d’acquisitions foncières
  • de protection de la nature
  • de connaissance
  • d’expérimentation et de recherche
  • de gestion et de restauration
  • d’animation et d’éducation à la nature
  • de valorisation.

Récolte des outils à destination des agriculteur·rices 🧑‍🌾🛠

L’Agence Bretonne de la Biodiversité vous invite à participer au recensement des outils pour les agriculteur·rice·s dans le cadre d’une nouvelle équipe-projet composée de la Chambre d’agriculture de Bretagne, la Coopération Agricole Ouest, du FRCIVAM Bretagne, la LPO Bretagne, Bretagne Vivante, la Région Bretagne, l’Office français de la biodiversité, le Syndicat mixte des eaux du Bas-Léon, la Fédération des chasseurs de Bretagne (dont on vous en dira plus très prochainement 😉 ).

L’objectif ? Agréger toutes les ressources (documentation, kits, guides, fiches actions, retours d’expériences, supports multimédias, etc.) pouvant être utiles aux agriculteurs et agricultrices breton·nes souhaitant monter en compétence sur le sujet de la biodiversité, en perspective de l’évolution de pratiques agricoles plus compatibles avec la reconquête de la biodiversité dans notre région.

Comment s’y prendre si vous connaissez un outil ?
➡️  Vous pouvez remplir ce formulaire en moins de 5 minutes !

Tous les critères et formats de ressources acceptées sont listés en début de formulaire.

Crédits photo : Bétail, La biodiversité sur le terrain au GAEC de Trévarn, 26 janvier 2021 © Agence Bretonne de la Biodiversité

Appel à projets – conférences 2022 LA TERRE EST NOTRE MÉTIER

Les agriculteurs engagés en agriculture biologique mettent en œuvre des pratiques favorables à la biodiversité (pas de produits phytosanitaires et de fertilisants chimiques, rotations longues et diversifiées, nombre d’animaux par parcelle réduit…).

Dans le cadre de la prochaine édition du salon La Terre est Notre Métier, qui aura lieu les 21 et 22 septembre 2022, le réseau GAB-FRAB, en partenariat avec L’ITAB (l’Institut de l’agriculture et de l’alimentation biologiques), propose à ses partenaires de s’associer à l’élaboration du programme de conférences, en devenant organisateurs de conférences. Trente cinq conférences Filières, Recherche et Technique seront retenues.

Qui peut postuler ? Organismes de développement agricole, organismes universitaires et de recherche, instituts techniques, organismes publics et parapublics, organismes et instituts de formation agricole, collectifs citoyens, experts indépendants du secteur agricole, ONG…

Pour dire quoi ? Présenter des résultats de recherche et d’expérimentations en Bio, valoriser des expériences et des initiatives de producteurs bio, promouvoir un développement cohérent et viable des filières bio, diffuser les savoir-faire acquis collectivement par les producteurs bio… Les conférences doivent s’inscrire dans le cadre de la charte FNAB.

Un comité de sélection composé de producteur·trice·s bio, de techniciens, de l’ITAB et de chercheurs se réunira le jeudi 6 janvier 2021 pour sélectionner les conférences et élaborer le programme de l’édition 2022.

Date limite de candidature. Les dépôts de candidature sont ouverts jusqu’au 19 novembre sur https://www.salonbio.fr/aap-conferences-2022/

Atelier master 2 Environnement Territoires et Acteurs (ETA) Rennes 2

Le master Environnement, Territoires et Acteurs (ETA) du département de géographie de Rennes 2 recherche pour la rentrée 2021 un maître d’ouvrage (public ou privé) intéressé pour impliquer un groupe de 3 à 6 étudiants M2 dans un atelier de mise en situation professionnelle (octobre à février, soit environ 9 semaines à plein-temps). Le master forme des généralistes de l’environnement (biodiversité rurale ou urbaine, TVB, biodiversité et hydrologie, gestion différenciée, biodiversité et ICU, cartographie SIG, valorisation pédagogique d’ENS ou zones humides, schémas bocagers, la compensation écologique en Bretagne, contribution aux A.B.C., S.E.S, changement climatique et biodiversité dans le cadre des PCAET, pour ne citer que quelques sujets traitant de la biodiversité,) dont la formation repose sur trois socles : connaissances thématiques, maîtrise d’outils (BDD SIG, techniques d’enquêtes, techniques d’animation de projet), et interaction avec les acteurs du territoire à toutes échelles (identification des acteurs, compréhension des jeux d’acteurs, médiation et aide à la décision, réglementations).
Connaître la formation : https://formations.univ-rennes2.fr/fr/formations/master-37/master-mention-geographie-amenagement-environnement-et-developpement-JFJQQA25//parcours-environnement-territoires-et-acteurs-JFJQREG7.html#subProgramContentaeee16d2-1f37-460d-8cc5-ae78064feb18-1
Sujets des ateliers précédents 2012-2021 : https://intranet.univ-rennes2.fr/system/files/UHB/DEPARTEMENT-GEOGRAPHIE/GE-ETA/voyagesetude_sortiesterrain_atelierspro.pdf

Les Grands prix Natura 2000 édition 2021

Les objectifs des Grands Prix sont de mieux faire connaître et de valoriser des actions originales et transposables réalisées sur les sites Natura 2000, de favoriser les échanges entre les acteurs de la protection de la nature et de contribuer à une dynamique d’amélioration continue des outils et des méthodes de protection de la nature et de la biodiversité.
Les candidats pourront concourir parmi différentes catégories :
Catégorie 1 : Action visant au bon état de conservation
Catégorie 2 : Communication
Catégorie 3 : Sensibilisation / animation
Catégorie 4 : Action de réseaux : coopération européenne ou inter-sites
Catégorie 5 : Suivi scientifique et méthodologique
Catégorie 6 : Action mettant en œuvre plusieurs politiques publiques

Appel à projets – Mécénat de compétences

En phase avec sa raison d’être, Dervenn met à disposition ses compétences pour participer à préserver la biodiversité sur son territoire, au-delà des prestations qui nous sont confiées. Nous lançons ainsi un appel à projets pour identifier un projet à accompagner.
Les propositions que nous recevrons seront présentées à l’ensemble des collaborateurs de Dervenn qui voteront pour le projet à accompagner.

Nos compétences : expertise naturaliste – diagnostic écologique – conseil – maitrise d’œuvre écologique – travaux de génie écologique.

Calendrier de l’appel à projets : recueil des candidatures jusqu’au 15 septembre 2021 ➡️ sélection et notification du lauréat fin octobre 2021 ➡️  Mise en œuvre du mécénat de compétences en 2022.

⚠️ Attention : Cet appel à projet n’a pas pour vocation à se substituer à des études ou travaux réalisés dans le cadre d’une obligation règlementaire.

Remplissez ici les informations sur votre projet. Merci pour votre candidature 😊🙂

Grands Prix – Préservation des captages d’eau potable

Les 1ers Grands Prix « Préservation des captages d’eau potable » sont organisés cette année par l’Office français de la biodiversité dans le cadre du Centre de ressources Captages. Ils visent à valoriser et faire connaître des actions exemplaires ayant pour but d’améliorer la qualité des ressources en eau. Inclues dans des projets de territoire ou des démarches globales, ces actions peuvent également contribuer à la reconquête de la biodiversité.
Valoriser l’engagement des collectivités :
Les communes et leurs structures de coopération mènent des actions dans le cadre de la politique nationale de reconquête et de préservation de la qualité des ressources utilisées pour l’alimentation en eau potable. Ces actions sont menées dans les aires d’alimentation de captages, en partenariat avec les acteurs de ces territoires.
Ce concours national vise ainsi à mieux faire connaître ces actions et à encourager leur déploiement dans d’autres territoires.
Les communes peuvent, si elles le souhaitent, associer leur candidature à leurs partenaires techniques comme les organisations professionnelles agricoles, les groupements d’agriculteurs, les bureaux d’études, les organismes de recherche ou les entreprises dédiées aux services de l’eau.
Les lauréats du concours se verront remettre un prix et seront mis à l’honneur dans une vidéo qui présentera l’action réalisée et valorisera l’engagement des partenaires.

Mobiliser les Breton·ne·s pour les transitions

La concertation menée en Bretagne, notamment autour de la Breizh Cop, a permis d’affirmer l’opportunité pour les collectivités territoriales, les associations et les entreprises de s’engager vers les transitions et d’en partager tous les enjeux afin d’assurer la mobilisation la plus forte possible des citoyen·ne·s. Le cahier des engagements de ces acteurs regroupe de nombreuses actions en faveur de la transition écologique, énergétique et solidaire.

Les changements de modèles économiques, sociaux, organisationnels nécessaires impliquent la compréhension, l’adhésion et l’action de tou·te·s. Les citoyen·ne·s sont acteurs des transitions tant à l’échelle globale et politique que par leurs choix individuels de mobilité, d’épargne et d’investissement, de consommation (alimentation, énergie, eau, …). C’est pourquoi la mobilisation collective à l’échelle locale mérite d’être provoquée, encouragée et soutenue en sortant des sentiers battus et des seuls acteurs habituellement déjà mobilisés sur ces sujets.

Un premier appel à projets « mobilisation citoyenne » a été lancé en 2019 par la Région Bretagne et l’ADEME – l’Agence de la transition écologique afin d’accompagner les territoires dans les démarches de transition, en cohérence avec leur Plan Climat. Le succès de cette première édition a démontré qu’il était nécessaire d’élargir le périmètre des actions, en intégrant les enjeux de biodiversité, eau, milieux aquatiques, mer et littoral, ressources, économie circulaire et aménagement du territoire.

La Région Bretagne a sollicité l’ADEME – l’Agence de la transition écologique, l’Agence de l’Eau Loire Bretagne (AELB) et l’Office Français de la Biodiversité (OFB) qui nous rejoignent sur cet appel à projet et souhaitent s’engager avec nous pour mobiliser les Breton·ne·s dans les transitions de manière transversale et décloisonnée.