Les associations jouent les guides nature !

Publiée le 05 août 2020

De par leurs connaissances du territoire et leurs expertises, les associations jouent un rôle essentiel dans l’éducation à l’environnement et à la nature. Si la crise du Covid-19 les a fragilisées, comme beaucoup d’autres acteur·ice·s, elle les a également confortées dans leurs missions. Après avoir préparé la saison estivale, elles se projettent déjà dans l’après, que ce soit dans l’accompagnement de la reprise des scolaires ou encore l’élargissement de leur offre à de nouveaux publics. Avec toujours la même volonté de favoriser le retour à et dans la nature. 

Des scolaires sur l'estran, sortie aire marine éducative © Bretagne Vivante

Et si l’on retournait se ressourcer dans la nature, après ces longues semaines de confinement ? C’est le message très positif que portent les associations naturalistes et environnementales bretonnes.
Avec ses nombreux espaces protégés (Parcs Naturels Régionaux d’Armorique et du Golfe du Morbihan, Parc Naturel Marin d’Iroise, réserves naturelles multiples, espaces naturels sensibles départementaux, sites Natura 2000…) mais également sa biodiversité ordinaire, la Bretagne offre en plus un incroyable terrain de jeu et de découverte. 

Recréer du lien avec et dans la nature 

Au-delà des activités de loisirs, cette grande richesse et diversité de paysages est en outre un formidable outil et support de sensibilisation aux enjeux environnementaux. « Protéger sans une compréhension des milieux naturels dans lesquels nous vivons n’est pas suffisant » , rappelle Michel Clech, co-président du Réseau d’Éducation à l’Environnement en Bretagne (REEB), partenaire de l’Agence Bretonne de la Biodiversité. « Avec l’accélération de l’érosion de la biodiversité, nous devons continuer à expliquer et à faire comprendre toutes ces interactions. Il est important de recréer du lien avec et dans la nature. La relation Homme-nature s’est énormément distanciée, favorisant l’émergence de nouvelles maladies. Le Covid-19 en est une des récentes illustrations. » 

Malgré un contexte sanitaire contraignant, les associations se sont donc fortement mobilisées pour une reprise dès cet été des activités pédagogiques en extérieur (cf. encadré). Le REEB a notamment élaboré un argumentaire en sept points pour mieux faire comprendre les intérêts et surtout les bienfaits d’un retour à et dans la nature, après cette période de confinement prolongée.

Pour porter ses fruits, cette dynamique d’éducation à l’environnement doit également s’inscrire sur le long terme. « Nous travaillons avec nos partenaires, notamment l’Éducation Nationale, pour préparer la prochaine rentrée scolaire », explique Michel Clech. « Nous souhaitons relancer les séjours nature et les classes de découverte, qui ont prouvé leur efficacité. Ce sont de véritables leviers pour garantir la continuité pédagogique durant cette période compliquée mais également sensibiliser les nouvelles générations aux enjeux de demain. »

Des outils pour accompagner aux transitions

Au-delà des jeunes, les associations naturalistes et environnementales cherchent à élargir leur champ d’intervention, en ciblant de nouveaux publics : personnes en situation de handicap, monde de l’entreprise… Ces publics spécifiques font notamment partie des priorités du plan d’action régional « Éduquer à et dans la nature », co-construit par le REEB, l’UBAPAR, Bretagne Vivante et de nombreux·ses autres acteur·ice·s de l’éducation à l’environnement, dont les collectivités locales.

La crise sanitaire a joué le rôle de révélateur. Le retour au territoire est désormais au cœur des préoccupations de plus en plus d'élu·e·s. Beaucoup veulent agir en ce sens et nous sollicitent pour les aider dans l'animation de leurs politiques publiques. Ce plan d'action régional, qui recense de nombreuses actions et expérimentations qui ont fait leurs preuves, est un formidable outil pour accompagner aux nouvelles transitions.
- Michel Clech, co-président du Réseau d'Éducation à l'Environnement en Bretagne (REEB) -

Quelques idées de (re)découverte de la nature cet été

Auprès d'une grande diversité de publics :
Auprès d'une grande diversité de publics :
Au sein d'une grande diversité de milieux naturels pour découvrir :
Au sein d'une grande diversité de milieux naturels pour découvrir :
Le potager des cultures, ferme urbaine en cœur de ville à Rennes, dans le quartier du Blosne © Les Cols Verts

En chiffres

90 % des associations bretonnes d’éducation à l’environnement adhèrent au REEB, qui compte plus de 120 adhérents.
7 arguments pour comprendre la nécessité d’accompagner jeunes et moins jeunes dans les pratiques pédagogiques extérieures.

En savoir plus
En savoir plus

Plan d’action régional « Éduquer à et dans la nature » (mine d’or, que l’on recommande fortement) !

Consulter
[Agenda] Journée d’échanges sur l’éducation à et dans la nature
[Agenda] Journée d’échanges sur l’éducation à et dans la nature

Vendredi 28 août, un an après la sortie du plan d’actions régional « Éduquer à et dans la Nature en Bretagne », le Réseau d’Éducation à l’Environnement en Bretagne (REEB) s’associe à nouveau à l’UBAPAR et Bretagne Vivante et propose une journée d’échanges sur l’éducation à et dans la nature.

Infos sur l'événement