Archives

Inscriptions et appel à projets « Aire éducative » – année scolaire 2022-2023

Les inscriptions à la démarche Aires éducatives (marines ou terrestres) pour l’année scolaire 2022-2023 sont désormais ouvertes ! Il en existe déjà plus d’une centaine en Bretagne.
Pour vous inscrire dans la démarche 👉  https://www.ofb.gouv.fr/actualites/ouverture-des-inscriptions-la-demarche-aire-educative-pour-lannee-scolaire-2022-2023

En parallèle, l’Office français de la biodiversité lance un appel à projet destiné aux porteurs de projets aires éducatives (enseignants et référents). Cet AAP a pour vocation de faciliter l’amorçage et le déploiement de nouvelles aires éducatives en finançant en particulier les interventions des structures qui accompagnent les projets (structures « référentes »).
Pour candidater à l’AAP 👉  https://www.ofb.gouv.fr/actualites/un-nouvel-appel-projet-pour-les-aires-educatives
Attention, seuls les projets qui seront dans leur 1ère année à la rentrée scolaire 2022-2023 sont éligibles à cet AAP.

Crédits photo : Des scolaires sur l’estran, sortie aire marine éducative © Bretagne Vivante

4 appels à projets LIFE – Nature & Biodiversité

Le programme LIFE (sous-programme Nature et Biodiversité) est l’instrument financier de la Commission européenne de soutien aux projets dans le domaine de l’environnement. Il s’adresse à des porteurs de projets publics et privés et vise à :
  • mettre au point, démontrer et promouvoir des techniques, des méthodes et des approches innovantes pour atteindre les objectifs de l’Union en matière d’environnement,
  • contribuer à l’élaboration, à la mise en œuvre, au suivi et au contrôle de l’application de la législation et de la politique de l’Union en matière d’environnement,
  • catalyser le déploiement à grande échelle de solutions techniques ou stratégiques efficaces pour mettre en œuvre la législation et la politique de l’Union Européenne en matière d’environnement.

4 appels à projets sur le sujet de la biodiversité sont ouverts pour cette période avec des budgets par projets pouvant aller de 1 M€ à 13 M€ (cofinancement à 60%) :

  1. Nature & Biodiversité – Projet d’actions standards (SAP) : mise en place d’actions
  2. Projet nature intégré et stratégique (SNAP/SIP) : mise en œuvre de plans et de stratégies internationales, nationales ou régionales
  3. Gouvernance Nature – Projet d’actions standards (SAP) : améliorer la gouvernance à tous les niveaux notamment la participation des citoyen·ne·s.
  4. Nature & Biodiversité – Priorité législative ad hoc : données sur l’avifaune
Les projets LIFE pouvant être conséquents à monter, n’hésitez pas à contacter Corentin Le Bourhis (chef de projet ingénierie à l’Agence) pour plus de détails.

Appel à projets – Valorisation et restauration alliant patrimoines naturels et culturels

Vous êtes une collectivité, association, ou entreprise touristique ? Vous avez un projet de mise en valeur du patrimoine naturel et culturel, en lien ou à proximité d’un milieu aquatique (rivière, ria, estuaire, étang, lac) ? Cet appel à projets est fait pour vous ! Ouvert depuis le 10 mai, il vise à expérimenter et à encourager les démarches collectives de connaissance, de restauration et de valorisation alliant patrimoines naturels et culturels. Vous avez jusqu’au 10 septembre pour candidater !

Le territoire breton recèle de multiples paysages et des milieux naturels variés (espaces cultivés et bocagers, landes, prairie, etc…). Ces espaces, marqués par les activités humaines, sont révélateurs des patrimoines locaux qu’ils soient matériels (moulins, ponts, lavoirs, etc…) ou naturels (rivières, forêts, etc…). A tout cela, s’ajoutent et se mêlent des contes et légendes, des pratiques culturelles ou de loisirs, une histoire orale marquée par les langues bretonne et gallo, etc… Ces patrimoines participent à créer une perception particulière de l’environnement qui nous entoure. Or, l’appropriation du territoire par les populations qui l’habitent conditionne la manière dont elles vont se comporter et intervenir sur ce territoire.

Agir sur la restauration et la valorisation des patrimoines naturels et culturels est une des solutions pour les protéger et attirer l’attention des habitants et des visiteurs sur leur importance.

Avec cet appel à projets, la Région Bretagne souhaite susciter et aider des projets qui :
• allient différentes thématiques liées à l’eau, la biodiversité, et le patrimoine dans une finalité de préservation et de valorisation (récréative, touristique ou de loisir),
• réservent une place importante à la mobilisation citoyenne et aux démarches participatives,
• développent des partenariats nouveaux entre acteurs de l’environnement, du patrimoine, de la culture et du tourisme.

Concrètement, la palette des actions éligibles est très large. Il peut s’agir :
• de la création de l’atlas d’une rivière,
• d’actions de sensibilisation aux enjeux de la biodiversité locale et de restauration d’éléments du patrimoine naturel,
• de la mise en place de sentiers touristiques et pédagogiques visant à valoriser et préserver différents types de patrimoine,
• de travaux de restauration du patrimoine bâti situé à proximité immédiate d’une rivière ou d’un plan d’eau,
• de l’organisation de balades nautiques autour du patrimoine, etc…

Appel à projets – Eduquer A et DANS la nature

La DREAL Bretagne et le Rectorat de l’académie de Rennes lancent un nouvel appel à projets à destination des associations à compétence environnementale et éducative.

Intitulé « Éduquer A et DANS la nature », cet appel à projets a pour objectif de créer une dynamique régionale autour de l’école dehors, pour mesurer les effets d’un contact direct et régulier avec la nature sur le développement des enfants et sur les apprentissages.

Le projet consiste à accompagner un(e) ou plusieurs enseignant(.e.s) de cycle 1 et 2 et leur élèves dans une démarche de pédagogie active, à raison d’au moins 10 séances dans la nature en présence de l’animateur et 10 séances préparées en amont avec l’enseignant.

Appels à commun – Grandir avec la Nature

Cet appel à communs veut encourager la diffusion de pratiques mettant l’enfant en contact avec la nature, de manière régulière et fréquente (par exemple : écoles du dehors, aires éducatives, animations périscolaires en extérieur, crèches en nature, végétalisation d’espaces éducatifs…).

Cet appel financera la coordination et la mise en réseau de ces pratiques à l’échelle territoriale, ainsi que la production de communs, des ressources partageables et utilisables par tous et toutes, en libre accès.

Montant des dépenses : Entre 6.000 € et 15.000 €, selon les besoins du projet.
Ce financement est reconductible une deuxième année sur la base d’un bilan satisfaisant de la première année.

Enquête sur le plan « Éduquer à et dans la nature » – État des lieux des actions

En 2019, le REEB, en partenariat avec Bretagne vivante et l’Ubapar, inaugurait le plan « Éduquer à et dans la nature », avec pour intention de faciliter le développement d’actions d’éducation à l’environnement au contact direct de la nature : http://swll.to/9XR4dSE

La nature dont il s’agit ici est multiple : le coin nature à l’école et les espaces de loisir, les espaces végétalisés d’une entreprise, la biodiversité, le jardin public en ville, la forêt, les prairies, l’estran, etc.
Trois ans plus tard, nous souhaitons établir un état des lieux des pratiques afin d’orienter les actions des prochaines années : repérer les manques, mettre en valeur quelques actions phares, rendre visible ce que vous faites et élaborer des propositions de politiques publiques.
Vous trouverez donc, pour ce faire, un questionnaire simple à remplir avant le 13 février 2022 : http://swll.to/rk2wE81

Nous avons repris les fiches actions du plan et vous aurez surtout à cocher si « oui », « non » ou « à venir » vous menez ce type d’action. Nous souhaitons obtenir une bonne représentativité des pratiques, aussi merci de diffuser cette enquête dans vos propres réseaux.

En février, proposez des activités pour la Journée mondiale des zones humides 2022 !

Chaque année, l’Association Ramsar-France, l’Office français de la biodiversité, les Pôles-relais zones humides, la LPO, la Société nationale de protection de la nature et le Réseau Ecole et nature invitent le plus grand nombre à faire connaître et/ou à découvrir les animations proposées sur le Portail national zones humides à l’occasion d’un mois entier consacré aux zones humides, de fin janvier à fin février.

L’édition 2022 de la Journée mondiale des zones humides (JMZH) se déroulera du 29 janvier au 28 février, et aura pour thème : « Agir pour les zones humides, c’est agir pour l’humanité et la nature ».

Si vous prévoyez des activités en zones humides en février, c’est le moment de les inscrire sur le portail national des zones humides pour faire partie de cette grande célébration des zones humides, en France et dans le monde.
L’année dernière, grâce à votre implication, 556 animations ont été proposées partout en France malgré un contexte sanitaire extrêmement contraignant.
Rendez-vous dans l’espace organisateur du portail national zones humides, connectez-vous et saisissez vos animations ! Vos codes d’accès des années précédentes sont toujours valables.

Thème 2022
Le thème choisi pour l’édition 2022 est « Agir pour les zones humides, c’est agir pour l’humanité et la nature ».
C’est l’occasion de mettre en avant les actions que vous menez au quotidien pour valoriser, gérer ou restaurer les zones humides !
Que ce soit au travers d’une sortie commentée, d’une conférence, d’une activité culturelle… tous les moyens sont bons pour parler et faire aimer ces milieux exceptionnels qui rendent de nombreux services à l’humanité et à la nature !

Vous trouverez de nombreux exemples et des informations supplémentaires sur le portail national des zones humides.

N’oubliez pas : ce thème est facultatif. Vos animations peuvent être labellisées dans le cadre de la « Journée mondiale des zones humides », même si vous abordez un autre sujet lié aux zones humides.

Pour plus d’informations, pour saisir vos animations ou pour vous procurer les supports de communication mis à votre disposition, rendez vous sur le portail national sur les zones humides :
www.zones-humides.org/agir/ramsar-et-la-journee-mondiale-des-zones-humides

Classes Eau-Biodiversité Collèges en Côtes d’Armor – Année 2021-2022

L’appel à projets « Classes eau-Biodiversité collèges en Côtes d’Armor » a pour objectif de sensibiliser les collégiens, citoyens de demain, aux enjeux de l’eau et de la biodiversité sur l’année scolaire 2021-2022. Le dispositif est ouvert à tous les collégiens des Côtes d’Armor, à toutes les disciplines : scientifiques, littéraires, artistiques, sportives… sur des temps scolaires et périscolaires. Il a pour ambition de faciliter, techniquement et financièrement, les rencontres, les échanges, la mise en place d’ateliers où l’élève est au cœur de l’action.

Les Grands prix Natura 2000 édition 2021

Les objectifs des Grands Prix sont de mieux faire connaître et de valoriser des actions originales et transposables réalisées sur les sites Natura 2000, de favoriser les échanges entre les acteurs de la protection de la nature et de contribuer à une dynamique d’amélioration continue des outils et des méthodes de protection de la nature et de la biodiversité.
Les candidats pourront concourir parmi différentes catégories :
Catégorie 1 : Action visant au bon état de conservation
Catégorie 2 : Communication
Catégorie 3 : Sensibilisation / animation
Catégorie 4 : Action de réseaux : coopération européenne ou inter-sites
Catégorie 5 : Suivi scientifique et méthodologique
Catégorie 6 : Action mettant en œuvre plusieurs politiques publiques

Appel à projets – Mécénat de compétences

En phase avec sa raison d’être, Dervenn met à disposition ses compétences pour participer à préserver la biodiversité sur son territoire, au-delà des prestations qui nous sont confiées. Nous lançons ainsi un appel à projets pour identifier un projet à accompagner.
Les propositions que nous recevrons seront présentées à l’ensemble des collaborateurs de Dervenn qui voteront pour le projet à accompagner.

Nos compétences : expertise naturaliste – diagnostic écologique – conseil – maitrise d’œuvre écologique – travaux de génie écologique.

Calendrier de l’appel à projets : recueil des candidatures jusqu’au 15 septembre 2021 ➡️ sélection et notification du lauréat fin octobre 2021 ➡️  Mise en œuvre du mécénat de compétences en 2022.

⚠️ Attention : Cet appel à projet n’a pas pour vocation à se substituer à des études ou travaux réalisés dans le cadre d’une obligation règlementaire.

Remplissez ici les informations sur votre projet. Merci pour votre candidature 😊🙂

Aires éducatives 2021-2022

65, c’est le nombre d’aires éducatives en Bretagne.  

Deux actualités majeures à ne pas louper ! 

L’inscription à la démarche
Votre école souhaite participer ?
Les inscriptions pour rejoindre la démarche « Aire éducatives » sont désormais ouvertes. Les dossiers peuvent être déposés du 14 avril au 20 septembre sur la plateforme aires éducatives. 

Quelles soient marines ou terrestres, les Aires éducatives permettent à des élèves de cycle 3 (CM1, CM2 et 6ème) et 4 (5ème, 4ème et 3ème) de s’approprier et de gérer de manière participative une portion de littoral, de zone humide, de forêt, de rivière, de parc urbain… avec leur enseignant et un acteur de la sphère de l’éducation à l’environnement.  

Le financement des projets  

Pour l’année scolaire 2021-2022, l’Office français de la Biodiversité propose un soutien financier pour les projets d’aires éducatives en cours ou souhaitant se lancer.

La date de clôture pour soumission de votre dossier est le 20 septembre 2021.
Plus d’infos sur l’appel à projets

Cet appel à projets est destiné aux porteurs de projet aires éducatives (enseignant·e·s et référents).
Il a pour vocation de faciliter l’amorçage et le déploiement de nouvelles aires éducatives ainsi que le soutien aux projets déjà existants en finançant en particulier les interventions des structures qui accompagnent les projets (structures « référentes »). 

Pour tout savoir sur les Aires éducatives en Bretagne. 

 

Crédits photos : Sortie pêche pour l’école du Forestou, crédits : Yann Souche / OFB

Appel à Projets BREIZH BIODIV « Biodiversité et forêt »

Il s’agit du premier appel à projets financé par Breizh Biodiv, fondation dédiée, via du mécénat environnemental, au financement de projets d’intérêt général menés localement en faveur des transitions écologiques et énergétiques de la Bretagne.
Cet appel à projets et à expérimentations « Biodiversité et forêt » a une volonté d’ouverture sur des projets innovants dans la perspective de garantir les capacités d’adaptation de notre patrimoine forestier et la biodiversité qu’il abrite (exceptionnelle comme ordinaire)
Objectifs :
– Assurer la pérennisation et le développement de la surface forestière en Bretagne ;
– Préserver et restaurer la biodiversité en forêt ;
– S’adapter au changement climatique avec des projets en faveur de l’arbre en ville et de lutte contre les îlots de chaleur urbain ;
– Promouvoir la séquestration de carbone par la réalisation de nouvelles plantations forestières durables et résilientes

Vidéo de présentation : https://playplay.com/app/share/region-bretagne/15cn5pnbuofsogli

Classes eau-biodiversité Collèges en Côtes d’Armor

Dans un contexte de changement climatique de plus en plus prégnant, où la baisse de la biodiversité ne cesse de s’accélérer, où les enjeux de la ressource en eau commencent à se dessiner sur notre territoire, le Département des Côtes d’Armor a souhaité donner un nouvel élan à son engagement dans la préservation de l’eau et la biodiversité.
Ainsi, au titre de sa responsabilité de garantir à près de 30 000 collégiens les meilleures conditions de vie et d’épanouissement, le Département propose, en partenariat avec l’Éducation Nationale et l’Agence de l’Eau Loire Bretagne une nouvelle et troisième édition de l’appel à projets de sensibilisation aux enjeux de l’eau et de la biodiversité intitulé « Classes Eau-Biodiversité Collèges en Côtes d’Armor ».
Basé sur la pédagogie active, ce dispositif encourage les rencontres avec les professionnels compétents, des visites à proximité du collège et ou des sites naturels départementaux, des ateliers où les élèves sont au cœur de l’action, des échanges au sein même de l’établissement et à l’extérieur.

Inscriptions « Aires éducatives » (prolongation)

Les inscriptions pour rejoindre la démarche « Aire marine éducative » ou  « Aire terrestre éducative » pour l’année scolaire 2020/2021 sont prolongées. Les écoles peuvent déposer leur candidature jusqu’au 15 octobre 2020 auprès de l’Office français de la biodiversité (OFB).

Les Aires marines et terrestres éducatives permettent à des élèves de cycle 3 (CM1, CM2 et 6ème) et 4 (5ème, 4ème et 3ème) de s’approprier et de gérer de manière participative une portion de littoral, de zone humide, de forêt, de rivière, de parc urbain… avec leur enseignant et un acteur de la sphère de l’éducation à l’environnement.

Mobiliser les Breton·ne·s pour les transitions

La concertation menée en Bretagne, notamment autour de la Breizh Cop, a permis d’affirmer l’opportunité pour les collectivités territoriales, les associations et les entreprises de s’engager vers les transitions et d’en partager tous les enjeux afin d’assurer la mobilisation la plus forte possible des citoyen·ne·s. Le cahier des engagements de ces acteurs regroupe de nombreuses actions en faveur de la transition écologique, énergétique et solidaire.

Les changements de modèles économiques, sociaux, organisationnels nécessaires impliquent la compréhension, l’adhésion et l’action de tou·te·s. Les citoyen·ne·s sont acteurs des transitions tant à l’échelle globale et politique que par leurs choix individuels de mobilité, d’épargne et d’investissement, de consommation (alimentation, énergie, eau, …). C’est pourquoi la mobilisation collective à l’échelle locale mérite d’être provoquée, encouragée et soutenue en sortant des sentiers battus et des seuls acteurs habituellement déjà mobilisés sur ces sujets.

Un premier appel à projets « mobilisation citoyenne » a été lancé en 2019 par la Région Bretagne et l’ADEME – l’Agence de la transition écologique afin d’accompagner les territoires dans les démarches de transition, en cohérence avec leur Plan Climat. Le succès de cette première édition a démontré qu’il était nécessaire d’élargir le périmètre des actions, en intégrant les enjeux de biodiversité, eau, milieux aquatiques, mer et littoral, ressources, économie circulaire et aménagement du territoire.

La Région Bretagne a sollicité l’ADEME – l’Agence de la transition écologique, l’Agence de l’Eau Loire Bretagne (AELB) et l’Office Français de la Biodiversité (OFB) qui nous rejoignent sur cet appel à projet et souhaitent s’engager avec nous pour mobiliser les Breton·ne·s dans les transitions de manière transversale et décloisonnée.