Archives

Appel à projets visant à réguler les populations d’espèces exotiques envahissantes

La présence d’espèces exotiques envahissantes ne cesse de se renforcer sur le territoire national, en métropole comme dans les outre-mer. Les espèces exotiques envahissantes constituent l’une des principales menaces pour la biodiversité. Face à ce constat, des méthodes de gestion sont mises en place, faisant appel à des techniques adaptées en fonction du site, de l’espèce et des risques de dispersion. Pouvant être coûteuses en moyens humains et matériels, elles doivent souvent être répétées dans le temps pour parvenir à un résultat mesurable.

Portées par diverses structures locales (associations de protection de l’environnement, gestionnaires de sites, fédérations d’usagers de la nature, collectivités territoriales, opérateurs de l’Etat et organismes à vocation sanitaire, …), elles doivent être coordonnées et s’inscrire dans une démarche locale de réflexion sur les espaces et les espèces prioritaires à traiter.

De manière à renforcer ces démarches de gestion, le ministère de la transition écologique et de la cohésion des territoires lance le lundi 20 juin un appel à projets visant à réguler les populations d’espèces exotiques envahissantes, d’une enveloppe d’1,4 millions pour 2022.

Cet appel à projets est à destination des acteurs publics et privés engagés dans des démarches de gestion de populations d’espèces exotiques envahissantes sur le territoire national, en métropole et outre-mer : gestionnaires d’espaces naturels, associations de protection de l’environnement, syndicats d’usagers, collectivités territoriales, fédérations d’usagers de la nature, entreprises, opérateurs de l’État.

Le règlement administratif pour répondre à l’appel à projets est consultable sur le site du ministère à l’adresse suivante : https://www.ecologie.gouv.fr/lancement-lappel-projets-sur-gestion-despeces-exotiques-envahissantes

Les dossiers bretons doivent être envoyés au service Patrimoine Naturel de la DREAL Bretagne, à l’adresse suivante : spn.dreal-bretagne[at]developpement-durable.gouv.fr en indiquant en objet du mail « Appel à projets EEE »

Prix du Génie écologique 2022 : présentez vos projets sur la Trame verte et bleue

Organisé depuis 2014, le Prix national du Génie écologique vise à valoriser des projets de génie écologique exemplaire et à montrer comment le génie écologique peut répondre à de nombreux enjeux à la fois opérationnels et globaux. Acteurs bretons, saisissez cette occasion pour valoriser vos projets en faveur de la remise en bon état de la Trame verte et bleue grâce à la catégorie « Amélioration des trames écologiques » !

Ce prix contribue, à travers les projets lauréats, à partager les bonnes pratiques en faveur de la biodiversité et à favoriser le développement de cette filière en émergence. Co-organisé par l’A-IGÉco et le centre de ressources génie écologique de l’Office français de la biodiversité (OFB), et en partenariat avec le Ministère de la Transition Écologique (MTE), le prix associe Plante & Cité pour son édition 2022 avec un prix spécial « milieux urbains ».

Le Prix national du Génie Écologique vise à récompenser le travail collectif des acteurs ayant porté et réalisé des projets de génie écologique exemplaires : maîtres d’ouvrage, bureaux d’études, maîtres d’œuvre, entreprises de travaux, fournisseurs, organismes de recherche, associations,… L’un de ces acteurs candidatera pour l’ensemble des partenaires impliqués dans la réalisation du projet, lesquels seront récompensés collectivement.

Les prix sont attribués par un jury constitué d’une trentaine d’experts scientifiques et praticiens représentatifs de la diversité des acteurs publics et privés de l’ingénierie et du génie écologiques.

En 2022, la quatrième édition du Prix national du Génie écologique proposera 5 catégories et un focus sur les milieux urbains.

Le Prix national du Génie écologique récompensera un projet dans chacune des catégories suivantes :

  • Restauration d’écosystèmes, de populations
  • Gestion des espèces envahissantes
  • Amélioration des trames écologiques
  • Amélioration et/ou valorisation des services liés aux écosystèmes et au sol
  • Pratiques de gestion favorables à la biodiversité

Un Grand Prix pourra être décerné pour récompenser un projet particulièrement remarquable parmi ceux déposés dans l’ensemble des catégories.

Le génie écologique permet la restauration des écosystèmes naturels mais pas seulement : il peut également s’appliquer à de la restauration écologique en milieux urbains. Pour cette 4ème édition, les co-organisateurs souhaitent montrer que les techniques du génie écologique s’appliquent aussi aux milieux urbains et s’associent avec Plante & Cité pour proposer un prix spécial « Milieux urbains ».

Proposez vos animations pour les « 30 jours d’éducation à l’environnement » !

À l’occasion de ses 30 ans, le Réseau d’Éducation à l’Environnement en Bretagne (REEB) organise « 30 jours d’éducation à l’environnement ». Il s’agit d’un événement régional à destination du grand public sur l’ensemble du territoire breton qui aura lieu du 1er au 31 octobre 2022.

Un appel à propositions invite les professionnels de l’éducation à la nature à recenser leurs animations jusqu’au 11 septembre 2022 pour apparaître dans le programme en ligne de l’événement. Le REEB met à disposition un guide de l’organisateur sur www.reeb.asso.fr afin d’accompagner les volontaires dans les étapes à suivre pour être éligible à l’événement.

Plus d’informations sur : https://bit.ly/3lXNOQJ

Appel à projets FEDER – Actions de développement des données naturalistes et de la connaissance du patrimoine naturel régional

Les objectifs de ce dispositif « Actions de développement des données naturalistes et de la connaissance du patrimoine naturel régional » sont les suivants :

  •  Améliorer la connaissance sur la biodiversité (espèces faune et flore, milieux, liens espèces-milieux, continuités écologiques, paysage…) et en particulier dans des cadres favorisant la collaboration entre acteurs
  • Produire une connaissance utilisable par les opérateurs de terrain
  • Favoriser l’appropriation des connaissances à travers l’information, la sensibilisation et la mise en actions de différents publics.